Godfroy de Falaise

From EastKingdomWiki

(Difference between revisions)
Jump to: navigation, search
(Persona)
(Persona)
Line 19: Line 19:
Lanfranc avait accès régulièrement à la cour de Guillaume, quelques un de ses étudiants l'accompagnait durant ces visites. J'ai accéder à la court de notre bon Duc, principalement car ma famille lui était rester fidèle durant les révoltes de 1040-1047 et durant les tentatives d'invasion du Roi de France. Ma famille a aussi versées des sommes pour l'agrandissement de l'abbaye. Je profitais de ces moments pour voir ma mère, mais particulièrement pour passer le plus de temps possible avec les écuyers.
Lanfranc avait accès régulièrement à la cour de Guillaume, quelques un de ses étudiants l'accompagnait durant ces visites. J'ai accéder à la court de notre bon Duc, principalement car ma famille lui était rester fidèle durant les révoltes de 1040-1047 et durant les tentatives d'invasion du Roi de France. Ma famille a aussi versées des sommes pour l'agrandissement de l'abbaye. Je profitais de ces moments pour voir ma mère, mais particulièrement pour passer le plus de temps possible avec les écuyers.
-
En 1061, je fus placé à la cour de Guillaume Malet, a Gerardivilla (aujourd'hui Graville prèes du Havre). Mes connaissances clericales m'ont permis de travailler auprès du baillis qui représentait le Tenant-en-chef[http://en.wikipedia.org/wiki/Tenant-in-chief]; Guillaume de Malet.  Durant près de 5 ans, j'ai appris les rouages de la gestion des terres de notre Seigneur, particulièrement les relation avec les Sous-Tenants, des chevaliers qui avait autorité sur des parcelles que le Seigneur Gauillaume leurs avaient attribués. Les Sous-tenants devait fournir a Guillaume de Malet support militaire en cas d'appelle... Ce qui arriva en 1062, lors que notre Seigneur Guillaume recu l'appelle de notre bon Duc pour envahir le Maine, puis en 1064 pour mâter les bretons avec la prise de Dinan. Lors de la campagne de Bretagne, nous avons vu un groupe d'homme qui parlait un langue étrangère, leurs cheveux long et leurs moustaches étaient la risé de mes compagnons. Bientôt nous avons appris qu'il sagissait d'Harold Godwinson et ses hommes de compagnies, des saxons. Les moqueries ont tot fait place au respect. Dans un élan de courage Harold a sauvé d'une mort certaine deux hommes de la suite de notre bon Duc.  
+
En 1061, je fus placé à la cour de Guillaume Malet, a Gerardivilla (aujourd'hui Graville près du Havre). Mes connaissances clericales m'ont permis de travailler auprès du baillis qui représentait le Tenant-en-chef[http://en.wikipedia.org/wiki/Tenant-in-chief]; Guillaume de Malet.  Durant près de 5 ans, j'ai appris les rouages de la gestion des terres de notre Seigneur, particulièrement les relation avec les Sous-Tenants, des chevaliers qui avait autorité sur des parcelles que le Seigneur Gauillaume leurs avaient attribués. Les Sous-tenants devait fournir a Guillaume de Malet support militaire en cas d'appelle... Ce qui arriva en 1062, lors que notre Seigneur Guillaume recu l'appelle de notre bon Duc pour envahir le Maine, puis en 1064 pour mâter les bretons avec la prise de Dinan. Lors de la campagne de Bretagne, nous avons vu un groupe d'homme qui parlait un langue étrangère, leurs cheveux long et leurs moustaches étaient la risé de mes compagnons. Bientôt nous avons appris qu'il sagissait d'Harold Godwinson, compte d'Essex et ses hommes de compagnies, des saxons. Les moqueries ont tot fait place au respect. Dans un élan de courage Harold sauva d'une mort certaine deux hommes de la suite de notre bon Duc. Ce respect est d'autant plus profond que l'épouse de notre Seigneur, Hesilie, était la tante d’Aldith, épouse d'Harold.
-
Ces deux campagnes m'ont données assez d'expérience pour la suite...
+
Ces deux campagnes m'ont données assez d'expérience pour la suite... Au début de l'an 1066, notre bon Seigneur Guillaume, fut convoqué, comme plusieurs autres, à Caen auprès du Duc. En coulisse, les écuyers, serviteurs et gens des Seigneurs présent colportaient toute sorte d'information. Cependant, une chose était claire, Le Roi Édouard était mort, et Harold avait ceint la Couronne d'Angleterre. Ce fêlon, qui avait juré sur les Saintes reliques de porter assistance à notre bon Duc pour obtenir la Couronne, l'avait trahi. Après cette rencontre, nous sommes retourné a Gerardivilla, puis avec le baillis et quelques clercs, nous avons rencontré chaque sous-tenant de notre bon Seigneur, nous avons déterminé le nombre d'homme dont chaqu'un disposait, de cheveaux, le nombre de mailleurs, de forgerons et avons fait rapport a notre Seigneur Guillaume.
== Offices & Positions ==
== Offices & Positions ==

Revision as of 16:42, 21 July 2012

This article is a stub. You can help the East Kingdom wiki by expanding it.

Don't know what information to put? See our Templates Page.

See Template_talk:Populace for full suggested contents.

Photo
Image:MagisterGodfroy.jpg
Magister Godfroy at his elevation
Information
Resides:Havre des Glaces
Status:Active
Awards:Visit the Order of Precedence to access a list of this person's awards.
Heraldry

Heraldry Needed
Awards & Offices
Companion of the Order of the Pelican Companion of the Order of the Silver Crescent Companion of the Order of the Burdened Tyger
Herald

Contents

Persona

Né en 1048 dans la ville de Falaise en Normandie, mon père, Robert, mourut lors de la bataille du Val-ès-Dunes[1], alors que ma mère était enceinte. Peu de temps après mon 5ième été, ma mère devint dame de compagnie de Mathilde de Flandre, épouse de notre bon Duc. On m'envoya étudié à l'Abbaye du Bec-Hellouin dont le prieur Lanfranc de Pavie deviendra évêque de Canterbury. Élève attentif mais ayant l'esprit aux batailles, je profite de mes temps libres en participant a des chasses avec de jeunes écuyers qui me font l'éloge de leurs maîtres.

Lanfranc avait accès régulièrement à la cour de Guillaume, quelques un de ses étudiants l'accompagnait durant ces visites. J'ai accéder à la court de notre bon Duc, principalement car ma famille lui était rester fidèle durant les révoltes de 1040-1047 et durant les tentatives d'invasion du Roi de France. Ma famille a aussi versées des sommes pour l'agrandissement de l'abbaye. Je profitais de ces moments pour voir ma mère, mais particulièrement pour passer le plus de temps possible avec les écuyers.

En 1061, je fus placé à la cour de Guillaume Malet, a Gerardivilla (aujourd'hui Graville près du Havre). Mes connaissances clericales m'ont permis de travailler auprès du baillis qui représentait le Tenant-en-chef[2]; Guillaume de Malet. Durant près de 5 ans, j'ai appris les rouages de la gestion des terres de notre Seigneur, particulièrement les relation avec les Sous-Tenants, des chevaliers qui avait autorité sur des parcelles que le Seigneur Gauillaume leurs avaient attribués. Les Sous-tenants devait fournir a Guillaume de Malet support militaire en cas d'appelle... Ce qui arriva en 1062, lors que notre Seigneur Guillaume recu l'appelle de notre bon Duc pour envahir le Maine, puis en 1064 pour mâter les bretons avec la prise de Dinan. Lors de la campagne de Bretagne, nous avons vu un groupe d'homme qui parlait un langue étrangère, leurs cheveux long et leurs moustaches étaient la risé de mes compagnons. Bientôt nous avons appris qu'il sagissait d'Harold Godwinson, compte d'Essex et ses hommes de compagnies, des saxons. Les moqueries ont tot fait place au respect. Dans un élan de courage Harold sauva d'une mort certaine deux hommes de la suite de notre bon Duc. Ce respect est d'autant plus profond que l'épouse de notre Seigneur, Hesilie, était la tante d’Aldith, épouse d'Harold.

Ces deux campagnes m'ont données assez d'expérience pour la suite... Au début de l'an 1066, notre bon Seigneur Guillaume, fut convoqué, comme plusieurs autres, à Caen auprès du Duc. En coulisse, les écuyers, serviteurs et gens des Seigneurs présent colportaient toute sorte d'information. Cependant, une chose était claire, Le Roi Édouard était mort, et Harold avait ceint la Couronne d'Angleterre. Ce fêlon, qui avait juré sur les Saintes reliques de porter assistance à notre bon Duc pour obtenir la Couronne, l'avait trahi. Après cette rencontre, nous sommes retourné a Gerardivilla, puis avec le baillis et quelques clercs, nous avons rencontré chaque sous-tenant de notre bon Seigneur, nous avons déterminé le nombre d'homme dont chaqu'un disposait, de cheveaux, le nombre de mailleurs, de forgerons et avons fait rapport a notre Seigneur Guillaume.

Offices & Positions

  • Name of Position, Location, mm/dd/yyyy to mm/dd/yyyy
  • List in Chronological order, oldest to newest

Event Staff

  • Name of Position, Name of Event, mm/dd/yyyy
  • List in Chronological order, oldest to newest

Protegés

Seigneur Ursion de Gui

Dame Mariota of Kildare

Dame Marguerite de Gui

More Information

Personal tools